Expositions

Chaque été, le FILAF organise une grande exposition. 

Michel Houellebecq, David Lynch, Pierre et Gilles sont autant d'artistes qui ont été présentés ces dernières années.

 

GILLES BARBIER

 

à partir du mardi 18 juin

Galerie du FILAF, Perpignan

Tenu entre 1995 à 2006, l’ouvrage Entretiens relate les liens qui unissent Gilles Barbier à nombre d’intellectuels, artistes, scientifiques du monde entier... avec lesquels il semble correspondre au quotidien, livrant la quintessence de leurs pensées tout en les dessinant afin de mieux les fixer dans la mémoire. Livre intime s’il en est, Gilles Barbier accepte enfin de le publier, à l’usage d’initiés, d’où le tirage limité à cinq cents exemplaires numérotés.

ALBEROlaBELLEROJOUX

 

20 juin - 21 juillet 2019

Couvent des Minimes, Perpignan


Exposition de Jean-Michel Alberola et Arnaud Labelle-Rojoux.

Commissariat Stéphane Corréard. Coproduction avec la Ville de Perpignan.

 

"Jean-Michel Alberola et Arnaud Labelle Rojoux sont tous deux nés juste après la seconde Guerre mondiale, le premier en 1953 à Saïda, en Algérie, et le second en 1950, à Paris. Ils ont entamé leur adolescence à un moment où l’ « American Way of Life » faisait encore rêver, et leurs pratiques artistiques une fois qu’on eut tout à fait cessé de croire aux utopies modernistes. Leurs œuvres mêlent inextricablement images et mots. Cependant, les références (qui y abondent) sont parfois si déguisées, ou au contraire si transparentes, qu’elles défient l’entendement : il n’y a littéralement rien, à comprendre, ou trop. Ainsi, parce que leurs tableaux, dessins, sculptures, peintures murales, etc. sont strictement incompréhensibles, le regardeur s’arrête trop souvent à leur surface. Il serait pourtant dommage qu’il circule trop vite, car il y a tant à voir...
Alors que tant de points les rassemblent, et qu’ils sont des références importantes pour la génération actuelle d’artistes et de commentateurs, Jean-Michel Alberola et Arnaud Labelle-Rojoux n’ont, inexplicablement, jamais été réunis. L’exposition organisée à l’occasion du Filaf répare cet oubli en présentant leurs œuvres en regard, autour de leurs obsessions communes pour certaines figures majeures de la littérature, de l’art, de la musique et du cinéma, mais aussi de l’Histoire et de la politique. L’un est plus Elvis Presley, l’autre Gene Vincent ? Partagent-ils un penchant pour Bob Dylan, ou Guy Debord ? Qu’ont-ils appris de Marcel Duchamp, de John Ford ou de Phil Spector ? Labelle-Rojoux ou Alberola ? Lequel est parti au Togo, espérant y trouver la trace de Raymond Roussel, tandis que l’autre a suivi le Général de Gaulle à Thessalonique, à 37 ans de distance ?
Dans le cadre imposant du Couvent des Minimes, sept « chapelles » profanes accueilleront, comme autant de chapitres d’un livre, les productions récentes des deux artistes, dans un télescopage digne d’un synchrocyclotron de la pensée et de l’art. Ce bombardement visuel et mental devrait permettre au regardeur de « voir », c’est-à-dire d’accéder, même incomplètement, même imparfaitement, à l’énergique charge poétique et politique tapie au cœur de ces œuvres".

Stéphane Corréard, commissaire de l’exposition.

Pierre et Gilles

Le Génie du Christianisme
 

Couvent des Minimes, Perpignan

été 2018

 

Cette exposition vise à présenter une série d’œuvres anciennes et inédites ayant le sacré religieux pour point commun. Se développe ainsi une imagerie pieuse mais prise au filet des poses marquées et des couleurs ultra saturées de Pierre et Gilles. La chapelle désacralisée, dont les fresques murales sont masquées en attente d’une restauration, retrouve ainsi sa vocation mystique le temps de l’exposition du duo français. Loin d’être une provocation, l’exposition montre ainsi que l’imagerie religieuse de Pierre et Gilles perçue à travers une douzaine de grands formats s’inscrit parfaitement dans un cadre traditionnel et renvoie clairement à la sensualité déjà présente dans les peintures de la renaissance.

Souvenir (Isabelle Huppert), Pierre et Gilles, 2016, photographie imprimée par jet d’encre sur toile et peinte, 119 x 167 cm.
Courtesy des artistes et de la Galerie Templon, Paris - Brussels.

David Lynch

Works on Paper


Chapelle du Tiers Ordre, Perpignan

été 2017

 

David Lynch, connu pour ses films et séries, se pense avant tout comme un artiste, un peintre surtout. Son œuvre gravé est né de la rencontre avec les mythiques ateliers ITEM à Paris. Lynch y produit des séries d’œuvres complexes, obscures et mystiques, à l’image de son univers. Ses dessins ont été exposés pour la première fois à la Fondation Cartier en 2007. Ici c’est son œuvre gravé qui est mis en lumière à travers vingt-cinq lithographies récentes. Formes abstraites, symboles, énoncés mystérieux construisent en filigrane une narration où l’inquiétude se mêle à l’ironie.

Cette exposition de David Lynch est accompagnée d’un texte inédit de Mark Alizart.

Une exposition en coproduction avec la Ville de Perpignan.

Commissariat Numa Hambursin.

Michel Houellebecq

Before Landing


Chapelle du Tiers Ordre, Perpignan

Été 2016

L’exposition éphémère Before Landing est un scénario qui conduit le visiteur au travers des obsessions de l’écrivain. Michel Houellebecq développe ici une œuvre singulière pour laquelle il associe ses images à des fragments de textes, fictions ou poésie. Les paysages ruraux, les aménagements urbains et les hubs de transport, thèmes récurrents de ces séquences, font écho aux visions prospectives de la France développées dans La carte et le territoire (Prix Goncourt 2010). Ils dévoilent aussi le point de vue singulier de l’écrivain sur le monde. L’Hexagone est ainsi contemplé depuis des collines, des tours ou des avions à l’atterrissage. Comme dans sa littérature, il s’agit de voir loin. Un regard maquettiste qui, comme dans le roman, affirme : « la carte est plus intéressante que le territoire ». 

Galerie / Librairie d'Art du FILAF

La Galerie / Librairie d'Art du FILAF invite des artistes chosis à produire des travaux mêlant littérature, cinéma et dessin.

À travers trois à cinq expositions par an, des résidences d’artistes et la production de micro-éditions associées, la Galerie cherche à souligner les liens étroits que les artistes vivants entretiennent avec la littérature et le cinéma. Au fur et à mesure des expositions se construit ainsi l’exploration d’un univers.

Le FILAF c'est également une Librairie qui propose à la vente des revues spécialisées sur l'art comme Parkett Magazine, ArtReview, Apartamento, The British Journal of Photography ou encore ArtPress.

 

La Galerie / Librairie d'Art du FILAF est soutenue par la DRAC Occitanie.

 

CONTACT

INFO@FILAF.COM

SUIVEZ-NOUS

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon

FILAF 2020

SOUMETTRE UN LIVRE
SOUMETTRE UN FILM