9è édition - 2019

Festival International du Livre d'Art et du Film

Programme

© Arnaud Pyvka et Groupe ccc

Making-Of

Téléchargez le programme complet ici

Invités d'honneur
Yannick Haenel

Yannick Haenel a fondé la revue littéraire Ligne de risque, qu’il co-dirige depuis 1997. Il a été pensionnaire de la Villa Médicis (Rome) et enseigne l’écriture à l’École des arts visuels de La Cambre (Bruxelles). Il publie des romans dont Tiens ferme ta couronne (2017), Les Renards pâles (2013), Jan Karski (2009)... 

Jacqueline Caux

Jacqueline Caux participe à l’organisation de plusieurs festivals de musique, réalise des courts-métrages expérimentaux, ainsi que des films musicaux projetés et primés dans de nombreux festivals et musées internationaux. Cinéaste et écrivain, elle a aussi publié des livres d’entretiens avec des artistes atypiques de la seconde moitié du XXe siècle. Elle a également réalisé des émissions de recherche pour France Culture.

Michael Blackwood

Michael Blackwood a produit et réalisé plus de 150 films au cours de sa carrière, qui a débuté à la télévision sur NBC en 1959. En 1966, il fonde sa propre société de cinéma, Blackwood Productions Inc., dans le but de créer un label regroupant quelques unes des figures marquantes du paysage culturel, dans les domaines de l’art, de l’architecture, de la musique, de la danse, de l’histoire, des sciences et de la littérature. De 1983 à 1999, Michael Blackwood Productions produit plus de 50 nouveaux films, dont la moitié en architecture seulement. 

Fabrice Hyber

Artiste français, Fabrice Hyber a dès les années 90 fortement changé le contexte de l’art en France. Qui ne se souvient lors de la première Biennale de Lyon de son œuvre Traduction, sculpture monumentale en savon de Marseille, pesant 22 tonnes ? Sans compter les nombreuses œuvres exposées dans le monde entier. Autant d’œuvres interactives qui allient peinture, sculpture, performance, vidéo et installation de la plus pertinente des manières. En association avec l’écrivain, poète et critique d’art Pierre Giquel, il publie en 2019 Moêmes. Ce livre à deux voix relate tout en allusion, une longue amitié. 

Raymond Pettibon

Né en 1957 à Tucson, dans l’Arizona, Pettibon est diplômé en économie en 1977 à l’Université de Californie. Il rejoint la galerie David Zwirner en 1995. En 2017, TH’EXPLOSIYV SHOYRT  marque sa dixième exposition solo chez David Zwirner à New York.

Le travail de Pettibon a été largement exposé à travers les États-Unis et à l’étranger. En 2017, A Pen of All Work, la plus grande exposition de l’artiste à ce jour, était visible au New Museum de New York. 

Collection Phares

Une collection de coffrets livre + DVD consacrée aux artistes du mouvement surréaliste. Le FILAF organise une rencontre et discussion avec les co-productrices Aube Breton- Elléouët, Oona Elléouët, Séverine Gauci et le réalisateur Fabrice Maz.

Expositions

GILLES BARBIER

 

à partir du mardi 18 juin

Galerie du FILAF, Perpignan

Tenu entre 1995 à 2006, l’ouvrage Entretiens (éd. du Regard) relate les liens qui unissent Gilles Barbier à nombre d’intellectuels, artistes, scientifiques du monde entier... avec lesquels il semble correspondre au quotidien, livrant la quintessence de leurs pensées tout en les dessinant afin de mieux les fixer dans la mémoire. À l'occasion de la parution de cet ouvrage, le FILAF organise une discussion publique entre Gilles Barbier et le critique d'art Richard Leydier, ainsi qu'une exposition des dessins qui composent l'ouvrage et une signature.

ALBEROlaBELLEROJOUX

 

20 juin - 21 juillet 2019

Couvent des Minimes, Perpignan


Exposition de Jean-Michel Alberola et Arnaud Labelle-Rojoux.

Commissariat Stéphane Corréard. Coproduction avec la Ville de Perpignan.

 

"Jean-Michel Alberola et Arnaud Labelle Rojoux sont tous deux nés juste après la seconde Guerre mondiale, le premier en 1953 à Saïda, en Algérie, et le second en 1950, à Paris. Ils ont entamé leur adolescence à un moment où l’ « American Way of Life » faisait encore rêver, et leurs pratiques artistiques une fois qu’on eut tout à fait cessé de croire aux utopies modernistes. Leurs œuvres mêlent inextricablement images et mots. Cependant, les références (qui y abondent) sont parfois si déguisées, ou au contraire si transparentes, qu’elles défient l’entendement : il n’y a littéralement rien, à comprendre, ou trop. Ainsi, parce que leurs tableaux, dessins, sculptures, peintures murales, etc. sont strictement incompréhensibles, le regardeur s’arrête trop souvent à leur surface. Il serait pourtant dommage qu’il circule trop vite, car il y a tant à voir...
Alors que tant de points les rassemblent, et qu’ils sont des références importantes pour la génération actuelle d’artistes et de commentateurs, Jean-Michel Alberola et Arnaud Labelle-Rojoux n’ont, inexplicablement, jamais été réunis. L’exposition organisée à l’occasion du Filaf répare cet oubli en présentant leurs œuvres en regard, autour de leurs obsessions communes pour certaines figures majeures de la littérature, de l’art, de la musique et du cinéma, mais aussi de l’Histoire et de la politique. L’un est plus Elvis Presley, l’autre Gene Vincent ? Partagent-ils un penchant pour Bob Dylan, ou Guy Debord ? Qu’ont-ils appris de Marcel Duchamp, de John Ford ou de Phil Spector ? Labelle-Rojoux ou Alberola ? Lequel est parti au Togo, espérant y trouver la trace de Raymond Roussel, tandis que l’autre a suivi le Général de Gaulle à Thessalonique, à 37 ans de distance ?
Dans le cadre imposant du Couvent des Minimes, sept « chapelles » profanes accueilleront, comme autant de chapitres d’un livre, les productions récentes des deux artistes, dans un télescopage digne d’un synchrocyclotron de la pensée et de l’art. Ce bombardement visuel et mental devrait permettre au regardeur de « voir », c’est-à-dire d’accéder, même incomplètement, même imparfaitement, à l’énergique charge poétique et politique tapie au cœur de ces œuvres".

 

Stéphane Corréard, commissaire de l’exposition.

Jury livres FILAF 2019
Marc-Olivier Wahler
Président du Jury Livres

Marc-Olivier Wahler est un directeur de musée, commissaire d’expositions et critique d’art.

Il dirige en effet depuis 2016 l’Eli and Edythe Broad Art Museum à la Michigan State University. Il est également directeur et cofondateur du Chalet Society à Paris depuis 2012, ainsi que curateur du parc de sculptures Transformer à Melides (Portugal) depuis la même année.

Il a dirigé au préalable le Palais de Tokyo à Paris de 2006 à 2012, le Swiss Institute à New York de 2000 à 2006 et le CAN à Neuchâtel de 1995 à 2000.

Anne-Sarah Bénichou
Jurée

Elle est directrice de la galerie éponyme qu’elle a fondée dans le Marais à Paris, après une double formation en Histoire de l’art et en Littérature ainsi que plusieurs expériences dans le marché de l’art, en maisons de vente et en galeries. Elle y représente des artistes contemporains français et internationaux, émergents et confirmés. Elle y organise des expositions personnelles ou collectives en partenariat avec des commissaires d’expositions, des philosophes, des écrivains qui sont régulièrement accompagnées de catalogues. Elle est également membre du bureau du Paris Gallery Week-end et du conseil de direction du CPGA.

Thomas Clerc
Juré

Thomas Clerc, écrivain, chroniqueur et performeur, a publié Maurice Sachs le désœuvré en 2005 aux éditions Allia. Depuis 2007, tous ses livres sont publiés chez L'Arbalète/Gallimard : Paris, musée du XXIe siècle, le 10e arrondissement (2007), L'homme qui tua Roland Barthes et autres nouvelles (2010), Intérieur (2013). Son dernier livre, Poeasy, sorti en 2017, est constitué de 751 poèmes en vers libres.

Editeur de Roland Barthes (Le Neutre, notes de cours au Collège de France, 1977-78, paru en 2002), et de Guillaume Dustan (Œuvres, POL, 2013), critique membre de l'AICA, chroniqueur mensuel à Libération, il effectue aussi des performances spécialement produites pour l'endroit qui les accueille (Act'oral Marseille, Maison de la Poésie, Labos d'Aubervilliers, etc.).

Alicia Kopf
Jurée

Née en 1982 en Catalogne, licenciée en arts et en littérature, Alicia Kopf est une artiste multimédia et écrivain. Son premier roman, Frère de glace, est issu d’une série d’expositions, Àrticantàrtic. Il a été couronné des prix Documenta, Llibreter, El Ojo Crítico RNE, Cálamo Otra Mirada. Il a remporté le prix du GAC pour la meilleure exposition de jeune artiste de la galerie pour "Seal sound under the floor" en 2013. "Speculative Intimacy" (Galerie Joan Prats, juin 2019) est sa dernière exposition individuelle. 

Alicia Kopf aborde des sujets apparemment individuels qui se révèlent être des préoccupations générationnelles.

La dimension expressive de son travail lui permet d'aborder des sujets tels que le logement précaire ou l'épopée de l'exploration polaire en réponse à un présent hostile à partir d'une position combinant émotion et distance ironique.

Christoph Doswald
Juré

Publiciste, curateur et conférencier universitaire suisse, Christoph Doswald est président du groupe de travail sur l’art dans les espaces publics de la ville de Zurich depuis 2009. Il est également le commissaire de nombreuses expositions et publications sur l’art contemporain, notamment Double Face, The Story About Fashion and Art (JRP/Ringier, 2006), Press Art (Kunstmuseum St.Gallen/Museum der Moderne, Salzbourg 2010), Wohin mit der Skulptur (JRP/Ringier 2011), ART AND THE CITY, A Public Art Project (Zurich 2012).

Jury films FILAF 2019
Joaquim Sapinho
Président du jury films

Joaquim Sapinho est un réalisateur, producteur et artiste portugais. La percée internationale de son premier film Haircut (1996, Locarno) a ouvert la voie à une nouvelle génération de cinéastes portugais. Ses films suivants ont été présentés à Berlin (2003 pour Police Woman) et à Toronto (2011 pour This Side of Resurrection). Son film Bosnia Diaries (2005) est un portrait des racines et des cicatrices de la guerre en ex-Yougoslavie. Son installation Liquid Skin en 2016 avec Apichatpong Weerasethakul a marqué l’ouverture du nouveau musée d'art contemporain de Lisbonne (MAAT). En 2018, Penelope Curtis le met au défi de réaliser la première installation transhistorique au Portugal à la Fondation Gulbenkian. Il a également produit les trois derniers films d'Albert Serra et prépare le prochain projet Lav Diaz qui sera tourné au Portugal. Il travaille actuellement au montage de son nouveau film qui porte sur le temps, la famille et la mort.

Morgane Tschiember
Jurée

 

Née en 1976 à Brest en France. Morgane Tschiember fait ses études d'art aux Beaux Arts de Quimper jusqu'en 1999 et aux Beaux Arts de Paris en 2002. Lauréate du prix Jeune Création / Espace Paul Ricard en 2001, elle a sa première exposition personnelle, à 26 ans, à la fondation Ricard en 2002. En 2003, Elle est invitée à participer à la retrospective d'Alain Robbe-Grillet au musée des Beaux-Arts de Brest. Morgane partage avec Olivier Mosset un atelier à Paris, pendant 5 ans. Lauréate du FAWU ABROAD 2018, de la FLAX Foundation, elle a été lauréate de résidences à Los Angeles, à New York, International Studio and Curatorial Program (2009), Kyoto (2010),Nuove//Residency, Italie.(2013), et reçoit le prix Sanofi en 2013.

Elle vit à Paris et travaille au sein d'une factory qu'elle a crée en 2011.

Le travail de Morgane Tschiember se singularise dès les années 2000 par une approche à la fois physique et métaphysique de sa pratique, nourrie des cours de philosophie de Jacques Derrida à l’École des Hautes Études Sociales, qui influence sa réflexion, synthèse qualifiable de « minimalisme romantique ». 

Penelope Curtis
Jurée

Premier directeur non portugais du Musée Calouste-Gulbenkian, Penelope Curtis a pris ses fonctions à l’automne 2015. Grande spécialiste de la sculpture moderne, elle a auparavant été conservatrice au Henry Moore Institute, à Leeds (Royaume-Uni), avant de devenir la première femme à diriger la Tate Britain de 2010 à 2015. Elle a notamment supervisé le vaste chantier de rénovation du musée londonien.

Abdelkader Benchamma
Juré

Abdelkader Benchamma est un artiste contemporain français. Son principal médium est le dessin. Il figure dans " Vitamin 2D, New Perspectives in Drawing" (éd. Phaidon), ouvrage de référence sur le dessin contemporain qui sélectionne une centaine d'artistes à travers le monde.

Repéré comme un talent émergeant de la scène du dessin contemporain, il enchaîne les expositions collectives et personnelles en France et à l'étranger. Depuis 2019, il expose à la Galerie Templon à Paris.

Livres primés au FILAF 2019

FILAF D'OR

 

INCOMPIUTO : The Birth of a Style
Alterazioni Video, Fosbury Architecture
Humboldt Books,
Italie, 2018.



FILAF D'ARGENT

 

Jean-Jacques Lequeu : Bâtisseur de fantasmes
L. Baridon, J-P. Garric et alli.
Norma / BnF,
France, 2018.



PRIX SPECIAL DU JURY

 

Pascale Ogier. Ma soeur
E. Nicolas.
Filigranes Editions,
France, 2018.


PRIX MEDIATHEQUE
 

Art'Bracadabra.

Découverte des ingrédients magiques de l'oeuvre d'art

R. Garnier.
Amaterra / Centre Pompidou,
France, 2018.

 

CINÉMA

Zones de guerre
J. Saab (photos), E. Sanbar, E. Adnan (textes).
Éditions de l'Oeil,
France, 2018.



PHOTOGRAPHIE

The map and the territory
L. Ghirri.
Mack Books,
Allemagne, 2018.



PRIX VÉGÉTAUX D'ART CULINAIRE DU MEILLEUR LIVRE SUR LA CUISINE ET L'ART CULINAIRE


Manger à l'Oeil
éd. de l'Épure / Mucem, France, 2019
 

​BEAUX ARTS

 

Bruegel


M. Weemans, R. L. Falkenburg.
Hazan,
France, 2018.

ART MODERNE

Bill Traylor


V. Rousseau, D. Purden.
5 Continents,
Italie, 2018.

ARCHITECTURE

 

Group Ludic. L'imagination au pouvoir


X. de la Salle, D. Roditi, S. Koszel.
Facteur Humain,
Belgique, 2019.


MUSIQUE

Art & Vinyl : a visual record


J. Fraenkel, A. De Beaupré.
Fraenkel Gallery / éditions Antoine De Beaupré, USA / France, 2018.

JEUNESSE​

Art'Bracadabra.

Découverte des ingrédients magiques de l'oeuvre d'art

R. Garnier.
Amaterra / Centre Pompidou,
France, 2018.

ART CONTEMPORAIN

Isidore Isou
F. Acquaviva.
Édition du Griffon,
Suisse, 2019.

ARTS PREMIERS

 

Galerie Pigalle. Afrique, Océanie, 1930.

Une exposition mythique
C-W. Hourdé, N. Rolland.
Somogy Editions d'Art,
France, 2018.

Films primés au FILAF 2019

 

 

FILAF D'OR

That Cloud Never Left

Yashaswini Raghunandan,

Inde | 2019 | 65’. PROD : Namita Waikar, P.Sainath, Yashaswini Raghunandan



FILAF D'ARGENT

 

Le Premier mouvement de l’immobile

Sebastiano d'Ayala Valva,

France, Italie | 2018 | 81’. PROD / DIFF : Les Films de la Butte, Ideacinema, ARTE GEIE, Radio France 



PRIX SPECIAL DU JURY, EX-AEQUO

Delphine et Carole Insoumuses 

Callisto Mc Nulty,

France, Suisse | 2018 | 68'. PROD : Les Films de la Butte

Creation from the obscure
Tomoya Ise,

Japon | 2018 | 59'. PROD : Nozomu Makino, Shinichi Ise, Hiroaki Fukushima, Toshihide Yabuki

Prix d'Honneur FILAF 2019

Raymond Pettibon     -     Aube Breton-Elléouët / Collections Phares     -     Jacqueline Caux     -     Michael Blackwood

CONTACT

INFO@FILAF.COM

SUIVEZ-NOUS

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon

FILAF 2020

SOUMETTRE UN LIVRE
SOUMETTRE UN FILM